Bouturer votre pothos à partir de tronçons de tige nus


Comme vous le savez sans doute, les pothos se bouturent très facilement. Coupez un bout de liane sous un noeud et mettez-la dans l’eau. Une fois racinée, mettez-la en terre. Tadaaa, un bébé plante !

Mais il existe une autre technique de bouturage bonne à savoir pour les pothos : le bouturage de tronçons de tiges, même nus (sans feuilles) en sphaigne 🌱

Quelle utilité ?

Cette technique de bouturage est particulièrement utile…

  • Lorsque votre pothos est en mauvais état : s’il a perdu toutes ses feuilles et qu’il ne vous reste plus que les tiges pour pleurer… Il reste encore un espoir 🙌🏼
  • Lorsque votre pothos s’est dénudé à la base et que vous le bouturez pour l’étoffer : ne jetez pas les parties de tiges qui sont nues, bouturez-les !
  • De manière plus générale, le bouturage de tronçons permet de maximiser le nombre de boutures réalisées à partir d’une seule tige.

Mode d’emploi

Vous allez voir, la capacité des plantes à se multiplier à partir de trois fois rien est quand même magique 🌱✨

Voici comment j’ai procédé, et qui a bien fonctionné chez moi :

Pour bouturer votre pothos, vous pouvez débiter la tige en tronçons. Veillez à conserver un ou deux noeuds par tronçon pour l’enracinement. Les tronçons peuvent être nus (sans feuilles) sans soucis.
Le bouturage de tronçons à l’étouffée dans de la sphaigne fonctionne particulièrement bien. Préparez un contenant avec de la sphaigne humide (un tupperware fera très bien l’affaire). Posez vos tronçons de tige à plat sur la sphaigne. Refermez votre contenant pour créer un effet serre (avec un couvercle ou du cellophane).
Pensez à aérer de temps en temps pour éviter que les boutures pourrisses. La sphaigne doit rester légèrement humide.
Au bout de quelques temps, vous verrez apparaître de premières feuilles sur vos tronçons de tiges nus.
Vous verrez également apparaître de belles racines. Une fois les feuilles et racines bien développées, vous pouvez mettre en terre.
Vous pouvez tout à fait redécouper vos tronçons si nécessaire. Ici le tronçon bouturé avait donné des feuilles et des racines à deux endroits différents, j’ai donc coupé au milieu.

Si vous préférez voir le bouturage de tronçons en action, je vous ai préparé une petite vidéo ici.

Vous connaissiez cette technique de bouturage, vous avez déjà essayé ? 😊 Elle fonctionne également sur d’autres plantes, à l’image du monstera adansonii !

Si mes articles vous sont utiles, n’hésitez pas à me soutenir sur la plateforme de dons Utip. Chaque petit don compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *