Quelques tips sur l’oxalis


Le triomphe de l’oxalis

L’oxalis a fait son grand retour en force ces dernières années. On connaît tous l’oxalis pourpre, qui a pris d’assaut les réseaux sociaux. Mais il existe de nombreuses variétés, toutes aussi sympathiques les unes que les autres. Si vous ne les connaissez pas encore, je vous invite à découvrir l’oxalis plum crazy aux variégations roses, l’oxalis palmifrons au feuillage palmé ou encore l’oxalis versicolor aux fleurs rayées comme des sucres d’orge. Personnellement, je ne me lasse pas de mon bel oxalis pourpre, et je suis en amour devant mon oxalis plum crazy, que j’ai récemment accueilli !

Attention à ne pas confondre trèfle et oxalis. L’oxalis est souvent appelé ‘faux trèfle‘. Quelques façons de les distinguer : le trèfle a les feuilles rondes, tandis que l’oxalis a les feuilles en formes de coeur ou triangulaires. Le trèfle a trois feuilles (vous avez peu de chances de tomber sur un trèfle à quatre feuilles, qui est une anomalie, c’est pour ça qu’il est considéré comme un porte-bonheur), tandis que certaines variétés d’oxalis en ont quatre (comme l’oxalis deppei).

Le saviez-vous ? Certaines variétés d’oxalis ont les feuilles, les fleurs ou même les tubercules comestibles ! Certains ajoutent quelques feuilles, qui ont un goût acidulé, dans les salades. Et vous avez peut être déjà rencontré sur les étalages de légumes l’Oca du Pérou, un sorte de petite pomme de terre rosée ? Ce sont les tubercules de l’oxalis tuberosa ou crenata !

Les oxalis sont des plantes très gratifiantes : ils poussent très rapidement et ils demandent peu d’entretien. Idéal pour les débutants ! 🌱

Vous en trouverez facilement en jardinerie (ou à l’échange, c’est comme ça que j’ai eu le mien), soit déjà en pot, soit sous formes de bulbes ou rhizomes. Vous n’aurez qu’à les planter en terre, en faisant attention de les planter dans le bon sens (la partie la plus fine vers le haut). Personnellement, j’avais planté les miens en lasagnes, sur plusieurs étages dans mon pot, pour un port bien étoffé.

Les oxalis ont besoin d’une bonne luminosité pour s’épanouir. Vous pouvez le garder à l’intérieur dans une pièce très lumineuse ou à l’extérieur. Je préfère sortir le mien dehors à partir du printemps, c’est là où il est le plus beau. Attention à les rentrer ou les protéger durant l’hiver, la plupart craignent le gel.

Niveau arrosage, j’avais lu qu’il fallait maintenir le terreau humide. Personnellement, je laisse le terreau sécher entre les arrosages. Je me fie aux feuilles pour savoir quand arroser (ça vaut d’ailleurs pour toutes mes plantes). Quand elles commencent à montrer des signes de faiblesse, hop j’arrose ! Durant l’été, je pense que je dois l’arroser au moins une fois par semaine. Attention à éviter d’arroser les feuilles, qui sont sensibles à la rouille.

Vous verrez souvent vos oxalis bouger au cours de la journée. Ils ouvrent et ferment leurs feuilles au rythme de la lumière (ça s’appelle la nyctinastie, hop un nouveau mot de vocabulaire pour le Scrabble).

Multiplier votre oxalis : deux méthodes

Est-ce que vous saviez qu’il était très facile de bouturer et multiplier votre oxalis ? Il existe deux méthodes principales : la division des rhizomes et le bouturage de tiges dans l’eau.

La division des rhizomes

Les oxalis possèdent généralement des bulbes ou rhizomes. Ils ont tendance à s’étendre naturellement et à produire de nouveaux rhizomes. Si vous avez envie d’en donner ou d’en planter à d’autres endroits, il vous suffit de dépoter votre oxalis et de diviser ses rhizomes. Des fois vous observerez dans votre pot de gros amas de rhizomes, que vous pourrez séparer délicatement avant de replanter. Mais attention, certains oxalis, comme l’oxalis plum crazy, ne poussent pas à partir de bulbes et doivent donc être reproduits par le bouturage de tiges.

Le bouturage de tiges dans l’eau

Vous pouvez aussi bouturer des tiges d’oxalis dans l’eau ! Cela fonctionnera très bien pour les oxalis qui ont des branches ramifiées comme l’oxalis plum crazy. Cela marchera aussi pour les oxalis avec des tiges uniques, comme l’oxalis pourpre, mais pas à tous les coups. J’ai toutefois eu un plutôt bon taux de réussite lors de mes tentatives 😊 Pensez-y lorsque vous mettrez votre oxalis au repos cet hiver et que vous couperez ses tiges à ras, ne les jetez pas !! 💪🏻

Pour bouturer l’oxalis pourpre dans l’eau :

  • Coupez une tige en bonne santé
  • Mettez-la à bouturer dans l’eau
  • Avec de la patience, des racines vont apparaître au bout de votre tige
  • Et si vous êtes chanceux, vous pourrez voir un nouveau bulbe se former et même de nouvelles tiges pousser
  • Une fois le bulbe formé, vous pourrez replanter en terre.

Vous retrouverez également un tuto vidéo ici.

Hiverner votre oxalis

Pour être au top de leur forme au printemps, les oxalis ont besoin d’un bon repos en hiver ! 😴 Attention, petite exception à la règle : l’oxalis versicolor a un cycle inversé et entre en dormance en été. Les cycles de croissance et de dormance de nos oxalis sont généralement induits par les variations de température : les températures baissent en hiver, nos oxalis se mettent à dormance, les températures remontent au printemps, nos oxalis recommencent à pousser. Ainsi, dans nos intérieurs qui gardent une température relativement constante toute l’année, leurs cycles tendent à être perturbés. Conséquence : vous êtes nombreux à avoir un oxalis qui continue à pousser et rester bien fourni durant l’hiver. Le problème est que vos bulbes d’oxalis risquent, à la longue, de finir par s’épuiser. Ce serait quand même dommage 🤷🏻‍♀️

Pour remédier à cela, il faut donner un petit coup de pouce à votre oxalis pour qu’ils se mettent en dormance durant l’hiver. Personnellement, le mien commençait à donner des signes de faiblesse dès le mois de novembre, mais il n’était pas dans une pièce très chauffée.

  • Coupez ses tiges à ras de la terre au début de l’hiver (je sais que ça nous fait mal au coeur de le couper, mais c’est pour son bien). Ne jetez surtout pas les tiges que vous avez coupé, pensez à les bouturer dans l’eau ! (voir plus haut)
  • Stoppez les arrosages
  • Stockez votre pot dans un endroit frais et sombre (comme votre garage par exemple)

Vous pourrez le ressortir à partir de fin février/début mars ! Il recommencera à pousser tranquillement 🌱

Vous retrouverez également un tuto vidéo ici.

Est-ce que vous avez des oxalis chez vous ?

J’espère que ce petit article vous sera utile ! 😊 N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou compléments.

Si mes articles vous sont utiles, n’hésitez pas à me soutenir via la plateforme de dons Utip. Chaque petit don compte !

9 Commentaires

  1. Merci cet article fort sympathique 😉

    Pour aller plus loin, je dirais qu’après avoir appliqué ces fondamentaux parfaitement listés dans l’article, on peut modeler l’oxalis à souhait.

    Avec une exposition semi-forte, on obtiendra des tiges longues avec de grosses feuilles : quelque chose de très « aérien ».
    Et plus l’exposition sera forte, plus le bouquet sera dense, mais le nombre de tiges à groses feuilles sera réduit.
    Pour l’extérieur, il faudra éviter le plein soleil pour le pourpre car les feuilles seront vites brûlées.

    Il faut aussi être vigilant car si on remarque l’apparition de tous petits points de décoloration c’est qu’il est sûrement victimes d’acariens. Et à l’automne, la rouille peut aussi vite s’installer dessus 😉

  2. Merci pour cet article. Le mien est encore très beau, est il encore temps de le couper et de le mettre en hivernage ?

  3. Bonjour,
    Je découvre votre article très intéressant.j’ai découvert cet oxalis chez une personne
    Et suis tombé sous son charme
    Je viens d’acheter des petits bubles en réduction de fin d’hiver et fait 3 pots
    Il ce trouve sur mon balcon a l’abri du gel sur la côte atlantique
    En culture depuis 1 mois toujours rien.
    Je me demandais si il fallait les rentrée au chaud a 20°degrés
    Merci de votre réponse 😊

    1. Bonjour, il fait encore trop frais pour qu’ils sortent à l’extérieur je pense, si tu veux les stimuler n’hésite pas à les rentrer dedans à un endroit bien lumineux 🙂

  4. Merci pour tous ces précieux conseils. Il y a peu je suis tombée en amour pour cette plante sans trop savoir comment m’en occuper après . Grâce à vous je vais tenter d’en prendre grand soin .
    Conseils que je vais appliquer à la lettre tout en observant la plante .

  5. Merci pour ces précieux conseils, je vais sortir le mien du sous sol aujourd’hui (suite à notre conversation sur Instagram 😅) et je vais en profiter pour rempoter et ajouter les tiges qui ont bien poussées en eau , ce bouquet pour faire des pousses m’a permis de patienter un peu hihi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.