Créer des pots biodégradables pour vos semis


Le printemps arrive 🌸 A cette époque de l’année, on n’a généralement jamais assez de pots sous la main, surtout si on se lance dans les semis… Et si vous créiez vos propres pots biodégradables pour vos plantations ?

En cherchant des idées pour en fabriquer moi-même, je suis tombée sur quelques tutoriels pour créer des pots biodégradables, à base de papier mâché. J’ai tenté l’expérience, et je valide totalement ! 🙂

👉 Vous pouvez également fabriquer vos propres étiquettes pour vos semis ! Voici 7 idées de récup’.

Mode d’emploi DIY

Vous allez voir, ce n’est pas compliqué à faire, il faut juste prévoir un peu de temps. Et c’est très fun je trouve 😉

Voici la liste du matériel dont vous aurez besoin pour ce DIY :

  • Des cartons ou du papier (non imprimés, pour éviter l’encre)
  • De l’eau
  • Un saladier
  • Un mixeur
  • Des contenants : pots en plastique, en verre, pots de yaourt… tout ce que vous pourrez trouver pour servir de moules. Gardez bien sûr en tête les besoins de la plante que vous allez faire pousser : vos pots devront être suffisamment hauts pour que les racines aient la place de bien se développer. Les moules à muffin et cupcakes peuvent être pratiques pour faire plein de pots à la fois, mais j’ai trouvé qu’ils étaient un peu trop bas.
  • De la farine (optionnel)
Première étape, créer du papier mâché. J’ai utilisé du carton, mais l’on peut aussi utiliser du papier. Découpez votre carton en petits morceaux.
Faites-les tremper dans l’eau pendant 12 à 24 heures afin de les ramollir. Pour vous donner une idée des quantités à prévoir, j’avais rempli un grand saladier, et cela m’a permis de créer un grand pot et huit petits.
Mixez votre mélange de carton et d’eau jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.
Cela devrait ressembler à ça.
Enlevez l’excédent d’eau à l’aide d’une passoire ou d’un collant. Il faut que le papier mâché reste suffisamment humide : trop sec, il sera moins malléable pour l’étape suivante.
Vous pouvez ajouter de la farine à votre papier mâché pour servir de liant, mais ce n’est pas obligatoire. Mélangez bien.
Répartissez votre papier mâché sur les parois des contenants de votre choix. Commencez par la base puis remontez progressivement sur les parois.
Laissez bien sécher (cela peut prendre quelque temps en hiver). Les pots sont fragiles tant qu’ils sont humides, mais ils se solidifient bien en séchant. Vos pots sont prêts à l’emploi !
Combien de temps est-ce que les pots durent ? Ils devraient être suffisamment résistants pour accompagner vos plants le temps qu’ils grandissent.

Update : après un mois d’utilisation pour des semis, mes petits pots sont toujours au rendez-vous 🙂

Plantez vos graines dans vos nouveaux pots biodégradables. Étant perméables, pensez à les installer sur un petit plateau pour l’arrosage (évitez de trop les manipuler lorsqu’ils sont humides). Lorsque vos plants auront bien grandi, vous pouvez les replanter en terre directement avec le pot :

  • Les racines devraient facilement traverser les parois du pot (si elles ne sont pas trop épaisses).
  • Le carton devrait se dégrader dans la terre au fil des arrosages. 

Quelle utilité des pots biodégradables ?

Les pots biodégradables présentent plusieurs avantages par rapport aux pots en plastique pour vos plantations :

  • D’une part, étant perméables, ils favorisent la circulation de l’air et de l’eau.
  • D’autre part, les pots biodégradables permettent de surveiller l’humidité du terreau grâce à leur changement de couleur. Ils sont marron foncé lorsqu’ils sont humides, et marron clair lorsqu’ils sont secs. C’est bien utile pour ne pas sur-arroser les semis !
  • Enfin, ils sont très utiles pour les semis fragiles, qui supportent mal les transplantations. En repiquant avec le pot biodégradable, votre plant et ses racines ne seront pas dérangés.

Si jamais vous n’avez pas la motivation de les fabriquer, vous trouverez facilement des pots biodégradables en jardinerie 😉

Une petite vidéo explicative


J’espère que ce petit tuto vous aura plu ! Est-ce que vous allez tester d’en fabriquer chez vous ??

Pour découvrir d’autres tutos, n’hésitez pas à consulter la rubrique DIY du blog.

Si mes articles vous sont utiles, n’hésitez pas à me soutenir via ma cagnotte KissKissBankBank. Chaque petit don compte ! 💚

7 Commentaires

  1. Pour ce genre de pot il y a besoin que le mélange soit bien tassé dans le moule .
    Pour les semis, les pots profonds donnent plus envie aux plantes de pousser leurs racines et le système lacunaire est plus robuste
    Nous pouvons aussi démarrer les semis dans les centres des rouleaux de papiers toilette ou de sopalins pour ceux qui en utilisent.c’est plus dense et tient mieux.
    Pour les tomates pensez à faire des godets plus hauts et un peu plus larges les racines ont besoin d’être profondes pour un bon départ dans leur vie.

  2. J’ai essayé avec des enfants. C’est fun et ça fonctionne sans farine. Une semaine de séchage mini pour pot yaourt. Je suis très contente de cette expérience que je referais avec les amies d’un jardin partagé.

  3. Testé avec des boîtes à oeufs (alvéoles bien trop petites) à la place du carton, le résultat est tip top ! Mes semis vous remercient !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *