Bouturer votre coléus


Ce que j’adore chez le coléus, c’est combien il est facile de le multiplier. Si vous ne connaissez pas encore le coléus, c’est une plante ultra colorée, simple d’entretien et à la croissance rapide !

Voici quelques conseils pour réussir vos boutures de coléus.

👉 Je vous dis tout sur l’entretien du coléus dans mon article Petit focus sur les coléus.

Comment bouturer votre coléus ? Un jeu d’enfant

Bouturer le coléus en eau

Le coléus se multiplie très facilement grâce au bouturage de tiges. Les boutures prennent quasiment à tous les coups. Vous pourrez régulièrement en offrir des boutures à votre entourage ! 🤗

Coupez une ou plusieurs tiges en bonne santé sur votre plante. Mettez-les à raciner dans l’eau. Je vous conseille de ne pas bouturer de tiges trop fines, elles risquent de ne pas prendre. Ne gardez que quelques feuilles sur votre bouture pour faciliter l’enracinement. Sinon, votre bouture risque de s’épuiser et vous allez voir ses feuilles flétrir.

Généralement, les tiges racinent rapidement et abondamment. Les premières racines devraient apparaître en moins d’une semaine. Pas de panique si vos boutures prennent plus de temps, surtout en hiver. Tant que vos tiges restent saines, pas de soucis.

Une fois bien développées, vous pouvez mettre en terre vos boutures. Pensez à bien les arroser. Les coléus étant des plantes très expressives, vos boutures peuvent faire la tête pendant quelques jours le temps de s’habituer à leur nouveau milieu.

Que faire si mes boutures pourrissent dans l’eau ?

En revanche, si vos tiges commencent à pourrir, vous risquez de les perdre. Essayez de recouper votre tige au-dessus de la partie pourrie, avec une marge suffisamment grande. Pensez à changer de temps en temps votre eau de bouturage pour éviter ce problème.

Bouturer le coléus directement en terre

Le bouturage peut également se faire directement en terre. Il faut alors maintenir le terreau légèrement humide pour favoriser l’enracinement. J’ai testé pendant l’été, mais ça n’a pas été super concluant. Les feuilles ont vite flétries à cause de la chaleur. A mon avis, il vaut mieux tester cette technique lorsque les températures sont raisonnables.

Tailler vos coléus pour les ramifier

Tailler régulièrement vos coléus est la meilleure façon de les ramifier. Si vos tiges ne se ramifient pas naturellement, il faut leur couper la tête ! Lorsque vous coupez une tige, vous allez stimuler l’apparition de nouvelles pousses au niveau des nœuds sur votre tige coupée. Vous obtiendrez ainsi un port bien plus étoffé pour votre plante 🌱

L’été dernier, j’ai fait une taille plutôt sévère à la plupart de mes coléus. Certains commençaient à avoir des tiges uniques bien trop hautes. D’autres avaient tendance à avoir des tiges dénudées. Ni une ni deux, je me suis saisie de mon sécateur (préalablement désinfecté), j’ai tout coupé. J’ai mis les tiges coupées à bouturer dans l’eau. Bon, on va pas se mentir, ils faisaient un peu peine à voir sur le coup MAIS ce n’était que temporaire…

Quelques semaines plus tard après le bouturage intensif : les tiges restées en terre étaient remplies de nouvelles pousses ! En un rien de temps, on ne voyait même plus que j’avais coupé 😉

Une petite vidéo explicative


J’espère que ce petit article vous sera utile, n’hésitez pas si vous avez des questions ou des compléments ! Est-ce que vous avez des coléus chez vous ? 😊

Pour d’autres conseils de bouturage, n’hésitez pas à parcourir la rubrique Bouturer ses plantes.

Si mes articles vous sont utiles, n’hésitez pas à me soutenir via ma cagnotte KissKissBankBank. Chaque petit don compte ! 💚

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *