Rétrospective végétale de l’année 2021 et perspectives 2022


Et si on se faisait un petit récap’ de l’année ? ✨

C’est en écrivant ce petit article que je me rends compte à quel point l’année 2021 a été bien remplie. Et pourtant elle a filé à une vitesse… Je vous partage mes (grands) plaisirs et mes (petites) déceptions de l’année côté jardinage, et je reviens sur les évolutions (passées et futures) de Troque ta plante !

Une année remplie de nouveautés

Côté plantes, 2021 a été l’année des premières au jardin !

Pour la première fois, j’ai pu profiter des joies du jardinage… avec un vrai petit jardin. Je vivais jusqu’ici en appartement avec un tout petit balcon, ce qui limitait un peu les possibilités. Alors au printemps, je me suis faite plaisir !

  • La joie de planter des fleurs dans son jardin

J’ai semé des graines de plantes à fleurs comme le pavot de californie, le delphinium et le coquelicot. J’avais envie de mélanger les couleurs, avec des fleurs jaunes/oranges, rouges et violettes. A la fin de la floraison, j’ai pu récupérer un grand nombre de graines pour les ressemer au printemps prochain. Si vous cherchez une plante à fleur sans contrainte, je vous conseille le pavot de californie. Elle ne nécessite pas beaucoup d’arrosage, elle fleurit longtemps, et elle se ressème toute seule et en masse d’une année à l’autre. L’ouverture de ses cosses de graines est « explosive », pour propulser ses graines un peu partout, c’est super rigolo. D’ailleurs, les pieds semés au printemps n’ont pas gelés jusqu’ici. On connaît souvent ses fleurs oranges, mais j’en avais aussi une variété jaune, très jolie ! J’ai cru que les graines de coquelicot n’avaient pas pris, et quand je ne les attendais plus, ils sont enfin sortis de terre. J’aime beaucoup ses fleurs rouges délicates, mais j’ai aussi eu la surprise d’une fleur blanche magnifique ! Pour le printemps prochain, j’ai récupéré des graines de bleuets de plein de couleurs (bleu, violet, blanc), mais aussi des graines de tournesol, il me tarde de les planter !!

J’ai aussi planté des oeillets, des soucis, de la coquelourde et différentes variétés de rudbeckias, jaunes et orangées. J’en ai récupéré des pieds chez mes parents, mais aussi lors d’échanges. J’aime énormément leurs grosses marguerites. On m’a aussi donné un pied de phlox, qui m’a gâté avec des petits pompons roses. Certains rudbeckias et le phlox sont morts avec l’hiver, mais devraient repartir au printemps. Les soucis continuent encore à me faire des fleurs, c’est fou. Et bonne nouvelle pour toutes ces plantes (à part le phlox), elles donnent énormément de graines à la fin de la floraison, vous aurez de quoi en semer davantage au printemps prochain !

J’ai également planté des bulbes de tulipes, de dahlias et de glaïeuls. Je me demandais ce que ça allait donner, et franchement ça a été une belle surprise : presque tous les bulbes ont pris et j’ai eu des fleurs magnifiques. Un vrai régal pour les yeux, surtout les glaïeuls aux fleurs de toutes les couleurs (rose, jaune, violet, pêche…). Je les ai tous trouvé très simple d’entretien. Les glaïeuls ne m’ont pas demandé beaucoup d’eau, les dahlias un peu plus. La floraison des tulipes a été un peu trop courte à mon goût, mais la floraison des glaïeuls et des dahlias a duré longtemps. J’avais même encore des fleurs de dahlias jusqu’à la fin de l’automne ! Si vous avez envie de vous lancer, je vous les conseille. J’ai aussi planté des rhizomes d’iris, récupérés chez mes parents. Ils n’ont rien donné cette année, ce sera sans doute pour l’année prochaine. Fin novembre, j’ai planté une quarantaine de bulbes de tulipes que m’a offert Edoardo de Gaspard à table, dont les variétés sont juste magnifiques. Autant vous dire que j’ai super hâte qu’elles fleurissent !!

La déception de l’année, ce sera sans doute les pieds de cannas que j’ai planté au printemps, et qui n’ont presque pas poussé. Ils font à peine 20 cm de haut. Pourtant, on m’avait dit que c’était plutôt du genre à être envahissant… visiblement ils ne se sont pas plus du tout chez moi ! J’attends de voir ce que ça va donner au printemps prochain. Mais aussi les pieds de sauge (splendens) que j’avais planté au printemps, qui n’ont absolument pas poussé et se sont littéralement fait dévorer par les escargots et les limaces. Et pourtant j’avais planté une sauge arbustive lors de mon emménagement, qui elle se plaît beaucoup. Et la bourde de l’année, ce sont les deux beaux pieds d’althéa que j’avais obtenu en échange racines nues, que j’avais laissé en eau pendant beaucoup trop longtemps avant de planter. Résultat : le tronc a complètement pourri, j’ai du tout jeter…

  • L’excitation de commencer un petit potager

J’ai profité de mon petit jardin pour commencer, timidement, un petit potager. J’ai eu la chance de récupérer plusieurs graines de légumes lors de mes échanges. J’ai fait des semis directement dans mon bac potager, à part pour les radis que j’ai planté dans une jardinière. La plupart ont pris. Seul le pied d’aubergine a été un échec cuisant, il a complètement stagné. Nous avons ainsi récolté des radis, quelques courgettes, beaucoup de tomates poires, quelques tomates ananas, une poignée de haricots (pas plus malheureusement, car les pieds sont morts suite aux grosses averses qu’on a eu au début de l’été), et une petite betterave ! Quel bonheur de manger ce qu’on a fait pousser, c’était un régal. Côté fruits, j’ai dégoté des pieds de framboises au travers d’échanges, mais aussi de fraises ananas grâce à Annabelle (@meme_panais). Pour ceux qui ne connaissent pas cette variété, les fraises sont blanches/jaunes et ont goût… d’ananas (vous ne l’auriez pas deviné). Nous avons pu manger quelques framboises, c’était tellement bon ! Pour les fraises, pas une fleur ni un fruit à l’horizon, peut être que leur emplacement ne leur a pas convenu.. Du coup, je les ai déplacé à un endroit plus ensoleillé.

Cet automne, j’avais tenté de planter des petites salades d’hiver dans mon bac potager. C’était sans compter les escargots : le lendemain (oui je dis bien le LENDEMAIN), il n’y avait plus rien, plus une feuille, plus un pied 😂

Au printemps prochain, on va sans doute essayer de semer de nouvelles petites choses. J’ai récupéré des graines de différentes variétés de tomates qu’on a pu manger cet été, il me tarde de savoir si les semis vont prendre. J’ai commencé à préparer la terre d’un coin du jardin en enterrant la base de compost de mon Bokashi (voir mon article sur le sujet).

  • Le plaisir de faire de jolis échanges de plantes avec vous

J’ai bien sûr continué à faire de jolis trocs de plantes avec vous durant toute l’année 2021 ! J’ai rencontré de nouvelles personnes, et appris à connaître davantage certaines avec qui j’avais déjà réalisé des échanges. J’ai pu agrandir ma collection de plantes, dont des plantes qui étaient depuis longtemps sur ma wishlist ! 😍 Mais j’ai été raisonnable, j’ai préalablement fait de la place en faisant du tri dans mes plantes.

Si je devais n’en citer que 3…

  • Je l’attendais avec impatience : l’epiphyllum anguliger, avec ses jolis zigzags ! Il m’a fait plein de pousses depuis que je l’ai, un vrai bonheur.
  • En début d’année, Elodie (aka @green.bordelaise) m’a offert un pied de monstera variegata. Malheureusement il a mis très longtemps à s’acclimater chez moi, il se porte bien mais il ne m’a donné qu’une nouvelle feuille pendant toute l’année !
  • Cela faisait longtemps que j’en rêvais : Violaine m’a récemment donné une bouture de sa misère blushing bride, dont les feuilles roses et vertes sont juste canons.

Toujours sur ma wishlist, l’epiphyllum chrysocardium et des variétés de syngonium avec du rose, comme le pink splash ou le neon robusta (oui j’ai un petit faible pour les plantes roses…) !

  • L’horreur des thrips

Et pour ne pas citer que du positif, il faut quand même dire que l’année 2021 a été marquée par une petite catastrophe côté plantes. J’avais jusqu’ici été épargnée… les THRIPS ont fait leur grande arrivée sur mes plantes ! J’ai ma petite théorie : je soupçonne que mon déménagement vers un logement avec un jardin n’y soit pas étranger (oui, parce qu’ils viennent d’où les thrips hein, à part des éventuelles plantes que vous ramenez chez vous ?). Heureusement, j’ai pris à temps leur infestation, et mes plantes se sont assez bien remises des dégâts causés (voir l’article que j’ai posté sur le sujet).

Du côté de Troque ta plante, l’année a aussi été remplie de nouveautés !

L’année 2021 a encore été l’occasion de chouettes rencontres et découvertes, notamment de petits créateurs français (vous pouvez en découvrir quelques-uns ici). Grâce à vous, des groupes Troque ta plante se sont essaimés dans de nouvelles villes et régions de France et d’Europe (vous pourrez trouver ici l’annuaire). Mais il y aussi eu quelques nouveautés du point de vue du contenu que j’ai pu vous proposer…

  • La création de petits tutos vidéos

En avril, je me suis lancée dans l’aventure de vous proposer des petits tutos vidéos sur nos plantes grâce aux Reels Instagram ! Je ne m’en étais pas rendu compte, mais j’en ai créé plus d’une quinzaine (wahou). J’avoue que j’adore ça. Ça m’a poussé à faire plein d’expérimentations pour vous les partager. J’ai pris mon courage à deux mains pour davantage tailler mes plantes vertes et grasses. Et j’ai testé de nouvelles méthodes de bouturage ! Je compte vous préparer bien d’autres vidéos, avec la petite nouveauté de vous proposer également des petits DIY accessoires de plantes 😉 

Si vous avez envie de les voir ou les revoir, vous pourrez tous les retrouver ici.

  • Le lancement du blog

Et surtout, en octobre, j’ai lancé ce blog ! J’espère que les quelques articles que j’ai pu y poster jusqu’ici vous ont plu. Ça a été un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous à travers ce nouveau format 🥰

Quelles perspectives pour 2022 ?

Pour 2022,  j’ai la tête qui bouillonne de projets. J’ai envie de partager avec vous toujours plus de contenu sur l’univers des plantes ! Je vais vous concocter de nouvelles vidéos tutos sur le compte Instagram. Et puis je vais vous préparer plein de nouveaux articles sur le blog. J’aimerais beaucoup avoir le temps de vous proposer des portraits de personnes ou de concepts que j’apprécie beaucoup, ou encore des articles plus historiques et sociologiques sur les plantes. Mais j’avoue que je ne sais pas encore que cette nouvelle année me réserve…

Pour ceux qui ne le savent pas encore, j’ai lancé Troque ta plante il y a trois ans et demi, au début de ma thèse (qui n’a rien à voir avec les plantes, si vous vous posiez la question). La communauté a tellement grandi depuis, c’est incroyable. Je vous remercie vraiment de tout mon coeur pour cette belle aventure. Un grand merci à toutes les personnes qui se sont portées volontaires pour aider à la modération des groupes d’échange.

Troque ta plante occupe une part de plus en plus grande de mon temps (entre la gestion des groupes Facebook, du compte Instagram, le lancement du blog, l’organisation d’évènements comme le calendrier de l’avent…), bien que je ne gagnais pas d’argent au travers de cette activité jusqu’ici. Cet investissement a été possible pendant ma thèse, parce que mon emploi du temps était « flexible ». Une fois que j’aurais soutenu (je croise les doigts pour que cela se fasse en début d’année), le futur reste plus incertain. Ce qui est sûr, c’est que j’ai vraiment envie de pouvoir continuer à m’investir autant que je le souhaite dans l’animation de cette belle communauté ! Je réfléchis à des moyens de rendre tout cela possible, notamment en essayant de gagner un petit complément de revenus au travers d’éventuels partenariats.

Si la communauté Troque ta plante vous a apporté un petit bout de bonheur cette année, vous avez la possibilité de me soutenir via ma cagnotte Utip si le cœur vous en dit. Il suffit de cliquer ici. Un petit euro, ça veut déjà dire beaucoup 💚

Et vous, qu’avez-vous retenu de votre année 2021 ??

En tout cas, je vous souhaite encore une très belle année à tous, et au plaisir de faire encore de merveilleux échanges avec vous, humains et végétaux ! Sarah.

Un Commentaire

  1. Bravo Sarah pour cette rétrospective 😍
    Pour ma part, 2021 m’a plongée dans l’étude approfondie des plantes…. jusque-là je les aimais, les connaissais surtout pour leurs propriétés thérapeutiques, aujourd’hui je les connais depuis la base, la pousse! Mettre les mains dans la terre est une thérapie à part entière !
    Tant qu’il y aura des plantes, il y aura de la vie!
    Troquons, partageons. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.