Bouturer votre orchidée bijou


Il y a environ un an, j’ai récupéré en troc une belle orchidée bijou ! J’adore son feuillage noir, une vraie petite beauté. Elle avait des tiges dénudées très longues, avec des feuilles seulement en bout de tige. Ce qui n’est pas anormal en soi, mais je ne trouvais pas ça très gracieux, j’aurais préféré un pot plus étoffé. Mais je n’avais pas osé la couper jusqu’ici, par peur que les tiges bouturées ne prennent pas ou encore que la tige restée en terre ne reparte pas ✂️

Je me suis lancée pour tester pour vous deux méthodes de bouturage, et vous faire un petit retour d’expérience ! 😉

Bouturer dans l’eau

J’ai coupé un bon morceau de tige, et j’ai tenté de le bouturer en eau.

Si votre tige est grande, vous pouvez très bien la découper en plusieurs tronçons. Le tout est de garder plusieurs noeuds, pour permettre l’enracinement et de nouveaux départs. Personnellement, j’avais gardé la tige entière, mais j’aurais très bien pu la découper en deux ou trois tronçons pour plus de boutures, ce que je vais sans doute faire d’ailleurs 😊

Les premiers départs de racines ont été trèèèès longs à arriver. Je dirais environ deux mois, attendez-vous à devoir vous armer de patience 🙂

Si vous avez coupé votre tige en tronçons, il paraît que les racines sont plus rapides à arriver sur les tronçons inférieurs.

Bouturer en sphaigne des tronçons de tiges nus

Comme mes tiges étaient très longues, j’ai également testé de bouturer des tronçons de tiges nus.

Pour changer, j’ai bouturé en sphaigne. J’ai transformé un petit tupperware en serre improvisée. J’ai déposé le tronçon sur la sphaigne préalablement humidifiée. Attention à ne pas la détremper non plus, vous risquez de faire pourrir votre tronçon. Une fois refermé, le tupperware l’a maintenu dans une ambiance chaude et humide grâce à l’effet de condensation. Pensez à bien l’aérer régulièrement.

Et hop, des nouveaux départs de feuilles vont apparaître sur vos tronçons au bout de quelques temps ! 🌱

Un joli nouveau départ sur la tige coupée

J’avais un peu peur que la partie de la tige restée en terre ne reparte pas…

Et bien au bout d’environ deux mois, j’ai eu ce joli nouveau départ à la base ! Et j’avais même un deuxième départ sur la tige, mais bien sûr j’ai passé mon doigt dessus sans faire exprès et je l’ai cassé – shame on me.

Morale de l’histoire : le bouturage de l’orchidée bijou est un processus assez long, mais ça fonctionne ! Je pense qu’au printemps prochain je couperai mes autres tiges, pour obtenir un pot bien étoffé 😉

Je suis curieuse d’avoir vos retours : quelles méthodes de bouturage trouvez-vous les plus efficaces pour cette plante ? Est-ce que quelqu’un a déjà testé en perlite ?

J’espère que ce petit retour d’expérience vous donnera envie de vous lancer ! 😊 Vous retrouverez aussi un petit tuto vidéo sur le sujet ici

Pour d’autres conseils de bouturage, n’hésitez pas à parcourir notre rubrique Bouturer ses plantes.

Si mes articles vous sont utiles, vous pouvez désormais me soutenir sur la plateforme de dons Utip.

Un Commentaire

  1. Justement j’ai vu cette technique de mettre une branche ou une feuille dans une boîte transparente avec des copeaux, c’est ce que je suis en train de faire.
    Il était dit que les racines arrivaient au bout de 15 jours je crois que je vais attendre un peu plus longtemps.

Répondre à Bressin Florence Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.