Reconnaître les thrips sur vos plantes


Petits insectes piqueurs suceurs de sève, les thrips comptent parmi les nuisibles les plus courants sur nos plantes. Il est toutefois parfois difficile de les distinguer d’autres nuisibles. Voici quelques clés pour détecter rapidement leur présence sur vos plantes. Vos plantes auront de meilleures chances de se remettre d’une infestation si vous vous en rendez compte à ses débuts 🤗 Ils peuvent faire de gros ravages sur nos plantes lorsqu’ils sont bien installés !

Si vous cherchez plutôt des solutions pour vous en débarrasser, rendez-vous sur mon article Lutter contre les thrips.

Identifier les signes d’une infestation

Lorsque l’infestation n’en est encore qu’à ses prémices, les thrips en eux-mêmes peuvent facilement passer inaperçus… Mais pas les dégâts qu’ils causent. Plusieurs signes sur les feuilles de vos plantes peuvent vous permettre de reconnaître leur présence :

  • l’apparition de tâches argentées sur vos feuilles,
  • l’apparition de piqûres, avec des petits points de sève,
  • la présence de minuscules excréments noirs,
  • le jaunissement et la nécrose localisés des feuilles.

Personnellement, c’est grâce à ces signes avant-coureurs que je me suis rendue compte du problème, avant même de voir le premier thrips se balader sur les feuilles ! Cela m’a permis de prendre l’infestation à temps, alors que les thrips n’étaient encore qu’en nombre limité sur mes plantes. Pensez donc à inspecter régulièrement vos plantes 😉

Détecter les larves et les thrips adultes

Lorsqu’ils sont déjà bien installés, vous pourrez voir à l’oeil nu les larves et les adultes grouiller sur vos plantes ! Les larves sont souvent nombreuses sur les feuilles des plantes infestées. De très petite taille, elles ressemblent à des tout petits grains allongés de couleur blanche à jaune. Les adultes sont des petits insectes ailés aux corps allongés d’environ 2 millimètres. La couleur des adultes varient selon les espèces (noir, beige, brun). Les plus communs sur nos plantes d’intérieur sont noirs, mais j’en ai récemment vu des beiges sur mon basilic. Ils sont généralement plus difficiles à repérer. Le plus souvent, ils ne sont présents qu’en petit nombre sur nos plantes et sont très furtifs, sauf en cas de grosse infestation.

Merci à Julie (@afewlittleletters) et Liza pour leurs photos, elle les ont pris en flagrant délit sur leurs plantes.

Mais d’où viennent-ils ?

Il arrive très fréquemment que l’on introduise les thrips chez nous à partir d’une plante infestée, en mode cheval de Troie. Cela peut être une plante issue d’un échange, ramenée d’une jardinerie, etc. Cela m’est déjà arrivé de faire un troc de plantes, et de constater que la plante en question était pleine de larves de thrips ! Une autre fois, j’avais bouturé une plante que ma mère avait ramené d’une jardinerie et alors qu’elle avait l’air en bonne santé, ma bouture et sa plante grouillait de thrips quelque temps plus tard. Lorsque vous accueillez une nouvelle bouture ou plante chez vous, je vous conseille vraiment de les garder en quarantaine pendant un temps afin d’éviter de contaminer vos autres plantes. Et ce même si elle ne présente aucun signe visible de maladie ou de nuisible. Mieux vaut prévenir que guérir.

Les thrips peuvent aussi directement venir de l’extérieur. Personnellement, les thrips sont apparus en plus grand nombre sur mes plantes depuis que j’ai un bout de jardin ! Et d’ailleurs, en jardinant à l’extérieur, cela m’est arrivé d’en voir de temps en temps. Les thrips sont particulièrement actifs durant les beaux jours. Le printemps et surtout l’été sont généralement synonymes de leur grand retour. Personnellement, je n’en ai vu jamais sur mes plantes pendant l’hiver, où ils se font plus discrets.

Il faut savoir que les thrips marchent, sautent et volent. Ils peuvent s’accrocher sur nos vêtements ou nos cheveux. Et ils peuvent parcourir de grandes distances portés par le vent. Ce qui les rendent très susceptibles de s’inviter chez nous… malheureusement.

Si mes articles vous sont utiles, n’hésitez pas à me soutenir sur la plateforme de dons Utip. Chaque petit don compte !

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *