Protéger vos plantes des escargots et des limaces


Cette année, j’ai été envahie par les escargots et les limaces au jardin ! Ils dévoraient tout sur leur passage dès la nuit tombée… Tout ce que je semais ou plantais y passait, même s’ils avaient quand même un petit faible pour les pousses tendres de dalhias (ça doit être savoureux). 

On voit souvent passer différentes astuces pour protéger nos plantes des escargots et limaces. J’en ai testé plusieurs, et je voulais vous faire un petit retour sur ce qui avait marché ou non chez moi contre ces petits ventres à pattes (ou plutôt sans pattes). 

Je précise que j’ai seulement testé des astuces qui n’impliquaient pas de les zigouiller. Même s’ils me font enrager au jardin, ce n’est pas une raison de les tuer, ces pauvres cagouilles. 

La triste réalité est que je me suis battue tout le printemps et le début d’été contre les escargots et les limaces pour voir mon jardin pousser, pour que la grêle ravage tout sur son passage en 5 minutes 😂

Les différentes astuces que j’ai pu tester

Vous retrouverez aussi une petite vidéo ici.

Du côté des échecs…

  • Marc de café

On m’a dit de tester de mettre du marc de café autour des plantes afin de les repousser, une astuce de grand mère assez connue… ce fut un échec total, ça ne les a absolument pas dissuadé 😂

  • Coquilles d’oeufs ou marines broyées

On m’a aussi conseillé de répandre autour des plantes des coquilles d’œufs ou des coquilles marines broyées de façon à former une barrière anti-escargots ou limaces. Le coupant des bouts de coquilles est censé déplaire à ces derniers, qui éviteraient de passer dessus. 

Et bien chez moi ils s’en sont complètement tamponnés la coquille, ça ne les a absolument pas arrêté. Un autre désavantage est que l’eau d’arrosage tend à défaire les barrières de coquilles, et il faut les reformer régulièrement.

  • Offrandes d’épluchures

Pour éviter qu’ils grignotent mes plantes, j’ai testé de faire des offrandes d’épluchures aux limaces et aux escargots aux endroits où ils faisaient le plus de dégâts. Je me suis dit que s’ils étaient aussi nombreux et aussi affamés, c’était sans doute qu’ils manquaient de sources de nourriture. Et bien ils ont largement préféré manger mes dalhias aux épluchures… ils ont bon goût 😂

  • Frisure de bois (semi échec)

J’ai testé de pailler mes plantes avec de la frisure de bois, en espérant que la texture un peu rugueuse les dissuaderait. Lorsqu’elle était bien sèche, les escargots et les limaces ne s’aventuraient pas dessus, et mes plantes étaient relativement préservées. Mais dès qu’il a plu et que la frisure est devenue mouillée, elle ne les a plus dérangé du tout et ils sont venus manger mes plantes. Selon vos recommandations, d’autres types de paillage seraient plus efficaces contre ces petits démons (je vous en parle plus bas) !

Du côté des réussites…

  • Bocaux en verre et bouteilles en plastique

Exaspérée de voir tout se faire engloutir, j’ai protégé mes jeunes plants à l’aide de bocaux en verre. Pots de confiture, de yaourts, bocaux de haricots verts, et j’en passe… l’avantage est que vous en aurez facilement sous la main. J’en avais mis de côté de différentes tailles suivant l’évolution de mes plants. Il suffit de les poser par dessus vos plants et de les enfoncer légèrement dans la terre. J’ai trouvé qu’ils ont fourni une protection super efficace.

Pour les plus grandes plantes, comme les dalhias ou les tournesols qui se faisaient dévorer, j’ai découpé le cul des bouteilles en plastique de façon à les transformer en protection temporaire. Il faut bien les enfoncer dans la terre sinon ils arrivent à se faufiler dessous, ou sinon les bouteilles tendent à s’envoler.

Seul inconvénient, cela prend du temps de venir protéger tous les soirs chaque plant et de les libérer le matin. Je n’ai pas osé les laisser en journée de peur que la condensation crée une ambiance trop humide et fasse pourrir les jeunes plants.

  • Cheveux (oui oui, vous avez bien entendu)

Astuce insolite que l’une d’entre vous m’a soufflé, que j’ai testé et approuvé ! 

Si vous avez des cheveux sous la main (ce qui est mon cas à chaque fois que je me brosse les cheveux au vu de ma longue chevelure), vous pouvez les enrouler au pied de vos plantes. Les escargots et les limaces n’aiment visiblement pas passer dessus, qui l’eût cru ! Les cheveux agiront comme une barrière dissuasive 💪🏻

  • Ramasser les escargots

Pour limiter les dégâts des escargots au jardin, vous pouvez diminuer leur population en les ramassant et en leur donnant une nouvelle maison. Ils sont souvent de sortie tard le soir ou tôt le matin. Munissez-vous d’un grand récipient et ramassez tous ceux que vous verrez, pour ensuite les relâcher trèèès loin de chez vous. De préférence dans un petit coin de nature, pas chez vos voisins je vous vois venir 😂

Je pense que j’en ai ramassé une centaine cet été, ça a permis à mes semis et mes bulbes de souffler un peu.

Quelques pistes d’astuces que je n’ai pas (encore) testé

Plusieurs d’entre vous m’ont dit que la bière était efficace contre les limaces. Cela consiste à mettre des coupelles de bière dans le jardin, dont les limaces seraient friandes. Mais elles se noient dedans… J’ai trouvé ça bien trop triste, je n’ai pas eu le coeur de tester.

Vous avez été nombreux à me recommander le paillage de chanvre ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester, mais je le garde définitivement dans un coin de ma tête.

A l’occasion, j’aimerais pouvoir tester la cendre à répandre autour des plantes. J’ai eu quelques retours positifs, même si elle tendrait à s’envoler avec le vent et à être lessivée par la pluie ou l’arrosage.

On m’a soufflé une astuce machiavélique… protéger ses plantes à l’aide de bogues de châtaigne, qui sont biiien piquantes pour dissuader nos amis gastéropodes.

Last but not least, le cuivre constituerait un bon répulsif. Il se présente sous forme de fil ou d’anneaux à mettre en place autour des plantes pour les protéger. Mais cela peut vite constituer un petit budget…

J’espère que ce petit article vous sera utile pour limiter les dégâts provoqués par les escargots et les limaces sur vos plantes. N’hésitez pas si vous avez des astuces complémentaires à partager avec nous !

Pour d’autres conseils d’entretien de vos plantes, n’hésitez pas à parcourir notre rubrique Entretenir ses plantes.

Si mes articles vous plaisent, n’hésitez pas à me soutenir via la plateforme de dons Utip. Chaque petit don compte !

3 Commentaires

  1. Nos expériences rejoignent les tiennes 😁. Les cloches en verre (plateau à fromages ou desserts) permettent découvrir une large surperficie de semis.
    La cendre (de barbecue) n’a pas été un succès dans notre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *